Une de nos préstation vous intéresse ?

Demander un devis

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Construire sa maison c’est aussi savoir trouver le bon financement

Construire sa maison c’est aussi savoir trouver le bon financement

Le 28 juin 2019
Construire sa maison c’est aussi savoir trouver le bon financement

Se lancer dans la construction d’une maison individuelle est une démarche qui nécessite de faire appel à des professionnels. Le maître d’œuvre est là pour vous accompagner et donner vie à votre projet.

Choisir son financement

Pour financer la construction de votre maison il ne faut pas hésiter à faire appel à des spécialistes. Les banques et les courtiers sont là pour vous proposer un financement sur mesure qui tiendra compte de vos capacités de remboursement et des différents dispositifs existants : Prêt à taux zéro, prêt patronal, prêt à l’accession sociale pour ne citer que les principaux.

Votre maître d’œuvre en tant que professionnel saura vous aiguiller vers des partenaires fiables. Il est essentiel d’être bien conseillé avant de souscrire un crédit immobilier qui va vous engager pendant plusieurs dizaines d’années.

Le taux du crédit est bien évidemment fondamental mais les assurances, et les différents services comme les options des crédits (pause, report, pénalités de remboursement anticipé) doivent rentrer dans le choix de l’organisme de financement.

 

Les différentes options de remboursement durant le durée de construction

Ce financement devra être remboursé dés le déblocage des fonds qui intervient lors de l’acte authentique chez le notaire pour l’achat de votre terrain.

A partir de là il existe différents types de remboursement le temps de la construction qui dépendront en partie de vos charges actuelles dont votre loyer si vous en avez un.

Vos mensualités de prêt vont être déterminés au prorata des sommes débloquées. Ainsi si vous êtes au stade d’avancement de votre chantier où 50% des sommes nécessaires ont été mobilisés, alors vos mensualités seront égales à 50% des mensualités hors assurances prévues au contrat de prêt.

Ce type de remboursement s’applique lors d’un remboursement classique avec amortissement direct. Mais durant le temps de la construction c’est un investissement qui ne s’adaptera peut-être pas à votre train de vie surtout si vous payez déjà un loyer ou un autre crédit immobilier. Dans ce cas là d’autre solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez rembourser des intérêts intercalaires, où vous ne payez que le montant des intérêts de prêt et vous ne commencerez à amortir votre crédit qu’à partir du moment où votre maison vous sera livrée. Ou faire un différé total, dans ce cas vous ne remboursez pas votre crédit et les intérêts intercalaires se cumulent et sont reportés sur le capital emprunté ce qui entraînera des mensualités plus importantes, il s’agit ici de l’option la plus coûteuse au final.  

L’assurance emprunteur

Quelque soit l’option choisie, le coût de l’assurance emprunteur est payé dans son intégralité. N’oubliez pas que le coût de l’assurance emprunteur représente une partie non négligeable du coût total d’un prêt immobilier. Vous pouvez en changer librement la première année de remboursement de votre crédit.

 

Le maître d’œuvre sur votre demande vous mettra en relation avec un professionnel qui vous accompagnera tout le long de votre projet et saura vous conseillez pour bien choisir votre crédit immobilier et réaliser votre projet de vie.